Bibliothèque de Bergheim

Bibliothèque de Bergheim

Ce blog est destiné aux adhérents de la bibliothèque et à toute personne désireuse de connaître la bibliothèque et ses activités.

Une bien étrange maison

Publié par biblio sur 15 Avril 2014, 15:28pm

Voici l'histoire rédigée avec la classe de CP de Bergheim tirée de l'album "le bonnet rouge" de Brigitte Weninger

 

Une bien étrange maison

 

 

 

Un beau matin, un jardinier allait dans son jardin et pas à pas prit son allée.

Mais soudain…ZZZ une branche lui faucha sa casquette.

Le jardinier ne s’aperçut de rien et la casquette resta au bord du chemin.

 

 

Peu après, un papillon vint à passer. Dès qu’il vit la casquette, il se mit à papillonner :

  • Tiens, tiens , qu’est-ce que c’est que ça ?

  • Flap, flap – Quel joli toit !

    Et d’un coup d’aile, il y entra.

     

    Un peu plus tard, un lapin arriva. Dès qu’il vit la casquette, il se mit à couiner :

  • Tiens, tiens, on dirait que ça bouge dans la casquette.

  • Couic, couic – Il y a quelqu’un ?

    Aussitôt, le papillon pointa le bout des ailes :

  • Oui je suis ici – Viens donc aussi

     

    Bientôt, un chat bondit sur le chemin. Dès qu’il vit la casquette, il se mit à miauler :

  • Tiens, tiens, on dirait que ça bouge dans la casquette.

  • Miaou, miaou – Il y a quelqu’un ?

    Aussitôt, le papillon et le lapin pointèrent le bout du nez :

  • Oui, oui, on est ici, viens donc aussi

     

     

    Quelques instants plus tard, un mouton trottina jusque là. Dès qu’il vit la casquette, il se mit à bêler :

  • Tiens, tiens, on dirait que ça bouge dans la casquette.

  • Bêê, bêê– Il y a quelqu’un ?

    Aussitôt, le papillon, le lapin et le chat pointèrent le bout du nez :

  • Oui, oui, oui, on est ici, viens donc aussi

    Un sanglier en ballade vint renifler de ci de là. Dès qu’il vit la casquette, il se mit à grogner :

  • Tiens, tiens, on dirait que ça bouge dans la casquette.

  • Gron, gron– Il y a quelqu’un ?

    Aussitôt, le papillon, le lapin, le chat et le mouton pointèrent le bout du nez :

  • Oui, oui, oui, oui, on est ici, viens donc aussi

     

     

    Ils commençaient à être serrés tout au fond de la casquette, très serrés, très, très serrés.

    Arriva alors un moustique. Dès qu’il vit la casquette, il demanda :

  • Bonjour, il y a encore une petite place pour moi ?

  • NNNNNNOOOOOOONNNNNN !

     

    La casquette tout entière se mit à bouger, à gigoter…puis d’un seul coup, sens dessus dessous, chacun prit ses jambes à son cou : le sanglier, le mouton, le chat, le lapin et le papillon…OUF !!

     

    Sans se presser, le moustique sauta alors dans la casquette et Hop s’y installa bien confortablement.

    Mais…le jardinier, pendant ce temps, marchait toujours sur son allée.

  • Tiens, j’ai perdu ma casquette !

    Et aussitôt, il revint sur ses pas. Dès qu’il la vit dans l’herbe, il s’écria : - Ah la voilà !

    Et tout content, il la mit sur sa tête, l’enfonça jusqu’aux oreilles et puis repartit, ravi… et le moustique avec lui.

     

     

    FIN

Une bien étrange maison
Une bien étrange maison

Commenter cet article