Bibliothèque de Bergheim

Bibliothèque de Bergheim

Ce blog est destiné aux adhérents de la bibliothèque et à toute personne désireuse de connaître la bibliothèque et ses activités.

A la découverte du bestiaire alsacien avec Alain Kauss

Publié par biblio sur 12 Décembre 2013, 17:23pm

Catégories : #Animations

alain-kauss---maikan-003.JPG

Plongée dans  la mémoire de l’Alsace, à la découverte de ses légendes, à la bibliothèque de Bergheim.

Alain  Kauss était mardi 10 décembre l’invité  de la Société d’histoire et de l’association «La page envolée», à l’occasion de la sortie de son dernier ouvrage, «Bestiaire alsacien (dragons, crapauds, lièvres et libellules)» paru aux Editions Bf. Déjà auteur de plusieurs ouvrages sur la nature en alsace et d’un très beau livre paru en 1993, «le monde des esprits», Alain Kauss poursuit sa route sur les chemins de la mémoire alsacienne en publiant le premier volume de son bestiaire.

A travers quatre animaux familiers des mythes et légendes, Alain Kauss renoue avec les récits maintes fois modifiés par la transmission orale, sur les traces d’Auguste Stoeber,       le «Grimm alsacien», collecteur au XIXème siècle  des légendes alsaciennes. Il s’agit pour lui de transmettre une mémoire, celle d’une région au carrefour des mythologies celtique, germanique, romaine, pour permettre un réapprentissage destiné à tous, parents, enseignants, enfants. Les légendes alsaciennes sont ainsi marquées par de multiples influences, on les retrouve ailleurs sous d’autres formes, cherchant à traduire le questionnement universel des humains. Thème de la survie du groupe aux premiers temps de l’homme, place de l’eau dans les récits, source de vie, rochers fécondants, autant d’éléments de la nature présents dans de multiples légendes, où les animaux d’Alain Kauss jouent un rôle étonnant, souvent ambivalent. Ainsi, le crapaud est un animal certes démoniaque, tâchant la peau des sorcières, mais c’est aussi le protecteur de la maison et  l’on retrouve au musée alsacien des ex-voto sous forme de crapauds, adressés à la Vierge par des femmes stériles afin d’avoir un enfant ! Même ambivalence chez le dragon, qui déclenche des orages mais sait aussi dans les villages alsaciens, tel Robin des bois,  dérober des céréales aux riches pour les donner aux pauvres… Beaucoup de croyances ainsi véhiculées témoigne de la persistance, jusqu’au XIXème siècle, de croyances païennes  par-delà le christianisme.

Alain Kauss a su faire retrouver au public le plaisir des récits d’autrefois, lorsque les longues soirées d’hiver permettaient la transmission des légendes ; Son ouvrage propose à tous, petits et grands, de poursuivre plus loin , accompagné par de très belles illustrations, sur les chemins foisonnants du merveilleux.

Commenter cet article