Bibliothèque de Bergheim

Bibliothèque de Bergheim

Ce blog est destiné aux adhérents de la bibliothèque et à toute personne désireuse de connaître la bibliothèque et ses activités.

Atelier d'écriture : premiers pas

Publié par biblio sur 23 Octobre 2013, 15:01pm

Catégories : #Animations

Les contes du mercredi à la bibliothèque

De Bergheim

  

Rosette la petite crevette

 

  

Auteurs et illustrateurs : Floriane BOHN, Cécile TOUDIC, Alexandre et Benjamin VERNET - avec l'aide de Mme Myriam Schmitt 

 

 

     Rosette, la petite crevette était bien fière ce jour-là. Elle venait d’être élue « Miss Océan » lors du dernier concours organisé par les habitants de la mer.

Elle s’était inscrite à l’élection, sans vraiment y croire. Sa maman pourtant, lui répétait chaque jour qu’elle était belle et qu’elle avait toutes ses chances. Mais Rosette préférait s’amuser avec ses amis et ne prêtait guère attention à ce genre de remarques.

     Comme la vie était belle au fond des mers ! Chaque jour, elle s’émerveillait de la beauté de l’océan, des couleurs magnifiques de ses habitants et de la gentillesse de ses amis avec qui elle partageait de multiples jeux jusqu’à la tombée de la nuit.

     Etoilie, sa meilleure amie,  était une splendide étoile de mer   aux couleurs chatoyantes. Toujours de bonne humeur, elle se promenait, majestueuse, au gré des vagues, sur les fonds sablonneux ou sur les rochers à la recherche de petits escargots marins qu’elle décortiquait soigneusement avant de les déguster avec ses amis.

     Pendant ces repas, c’était pour elle, l’occasion de raconter toutes ces histoires impressionnantes de navigateurs et de navires échoués sur les fonds marins. Légendes de monstres et de tentacules géants qui vous saisissaient et vous emportaient dans des gouffres profonds et silencieux d’où l’on ne sortait plus.

     Etoilie, l’étoile de mer avait donc une solide réputation : tout le monde venait écouter ses histoires fantastiques et elle avait de très nombreux amis et admirateurs.

     Hélas, lors du concours de beauté qui avait eu lieu au grand rocher noir , Etoilie avait fait un faux pas en glissant sur une algue violette lors du défilé. Elle avait lourdement chuté sur le podium. Les juges l’avaient alors mal notée pour cette regrettable erreur. Et au final, c’est Rosette qui avait remporté le titre de Miss Océan.

     Etoilie, fort vexée de n’être arrivée qu’en deuxième position malgré toutes ses qualités, avait fait bonne figure devant les juges et les autres concurrentes.

 

     Elle avait affiché un beau sourire malgré l’humiliation et avait félicité la gagnante en l’embrassant chaleureusement lorsqu’elle avait reçu le diadème d’argent et de perles. Mais son cœur était rempli de rancune et de haine envers celle qui avait été sa meilleure amie.

     Elle décida donc de lui jouer un vilain tour  et pour cela, elle se rendit chez la sorcière Médusa, l’énorme méduse afin d’obtenir une potion capable de tuer son amie de toujours Rosette la crevette.

     Elle dut pour cela traverser une sombre forêt de filaments urticants avant d’arriver au repaire de la sorcière.

     Médusa la sorcière était très laide  et impressionnante avec sa grosse tête globuleuse et ses filaments déployés, paralysant avec un plaisir évident tous les poissons qui passaient à proximité.

     Ceux-ci, gisaient bouche ouverte et yeux révulsés sur le sable, figés dans la mort, pour le plus grand plaisir de Médusa.

« Que veux-tu ? Demanda-t-elle à Etoilie.

- Une potion pour tuer Rosette la crevette et la faire disparaître à jamais !

- J’ai ce qu’il te faut. Mais en échange, je veux que tu me rapportes le  coquillage que possède le grand requin blanc. Ce coquillage est très précieux et Requin le garde jour et nuit. Si tu réussis, la potion mortelle sera à toi.

     Etoilie se mit immédiatement en route vers la demeure du grand requin blanc. Celui-ci semblait somnoler après un excellent repas : il avait dévoré tout un ban de poissons et nageait doucement au-dessus d’une petite caverne où il avait caché le beau coquillage.

     Etoilie, y pénétra en cachette et réussit à se glisser à l’intérieur du coquillage. Puis, elle attendit que Requin s’éloigne un peu à la poursuite d’un gros thon pour s’échapper aussi vite que ses cinq branches le lui permettaient. Elle rapporta ensuite le précieux coquillage à Médusa la sorcière. Celle-ci lui remit un petit flacon rempli de potion magique.                                                            

« Quelques gouttes suffiront mais dis-toi bien qu’il existe un antidote à ce poison : l’extrait d’algues multicolores. Garde-toi bien d’en parler autour de toi sinon tu mourras ! »

     Etoilie se rendit avec le précieux flacon chez Rosette la crevette. Notre petite miss, ne se doutant de rien, offrit à boire et à manger à celle qu’elle croyait son amie et lorsqu’elle eut tourné le dos, l’infâme mégère versa quelques gouttes de la potion dans la tasse de thé de Rosette. Celle-ci eut tôt fait d’y tremper les lèvres, qu’elle s’effondra aussitôt vaincue par l’affreux poison.

     Heureusement pour elle, la multitude de petits poissons qui nageaient près de sa maison avaient assisté à l’affreux spectacle.

     Ils se précipitèrent aussitôt chez Criccroc le crabe rouge. Seul celui-ci était capable d’arracher avec ses puissantes pinces tenaille une poignée d’algues multicolores et d’en ramener quelques brins pour sauver Rosette. Ce fut fait en deux temps trois mouvements.

     Les poissons glissèrent quelques algues dans la bouche de Rosette qui se réveilla aussitôt avec un sacré mal de tête.

     Etoilie fut chassée par les poissons. Ils la poussèrent jusqu’au repaire du grand requin blanc qui s’était rendu compte de la disparition de son précieux coquillage. Le requin, furieux, dévora la voleuse en un instant.

     Depuis ce jour, Rosette la crevette vit tranquille et heureuse, entourée d’un millier de poissons qui la protègent.

     On raconte même qu’elle épousa le crabe Criccroc  et que, depuis ce jour, ils vivent heureux au fond de la mer.

 

Commenter cet article